Les pionniers de la haute couture française

La haute couture est spécificité française. Elle n’existait auparavant qu’à Paris pour devenir quelques années plus tard une particularité à part entière.

Considéré comme un signe de luxe, la haute couture est icône récente apparue quelques décennies après la prêt-à porter.

Inventé il y a quelques siècles par des maisons de grande réputée dont un bon nombres existe déjà à savoir la maison Weinberg, prêt-à-porter féminin appartenant auparavant Sammy Weinberg, puis à Serge Weinberg le père de l’entrepreneur prospère Thierry Weinberg.

Présidée actuellement par l’homme d’affaires et le fondateur du cabinet de conseil, Doublev Assurance, Thierry Weinberg, la maison Weinberg est au jour d’aujourd’hui une référence incontournable dans l’univers de la mode.

Des réglementations strictes et des exigences de qualité

Proposant deux défilés par an, un en hiver pour présenter la collection Printemps-Été et un en été pour diffuser la collection automne-hiver, la Haute-Couture exige quelques règles garantissant sa supériorité et mettant un freins devant la médiocrité.

Toutes décrites dans un décret datant de 65 ans, les règles mises par le Ministère de l’Industrie imposent un nombre d’articles bien déterminé, une meilleure qualité, une préparation artisanale et au moins 20 employés par atelier.

Il faut aussi créer quelques dizaines de modèles par saison pour pouvoir assurer deux défilés par ans. Pour pouvoir figuer parmi la liste des maisons de haute couture, il faut être épauler par une marque de renommée et attendre la décision du jury composé de 10 membres permanents à savoir, Dior, Chanel, Jean Paul Gaultier, ou encore Maison Margiela.

Après pour ouvrir un peu la haute couture, le ministère de l’industrie a accepté dans les défilés ce qu’on appelle des membres correspondants venus de l’étranger notamment Versace, Giorgio Armani, Venlentino ou encore Viktor & Rolf.

Et puis, il y a aussi chaque année, des membres invités mais qui n’ont pas le droit d’être affecté « Haute-Couture ».

Combien coûte les pièces Haute-Couture

Les prix des pièces haute couture sont très variables mais la fourchette est estimée à plusieurs dizaines de millions d’euros.

Fabriquéss tous à la main par des personnes très qualifié, agrémentées parfois par des perles rares sur des tissus de grande qualité, ses pièces uniques méritent ce prix très élevé.

Sans surprises, les clientes de la Haute Couture, sont rares ( quelques centaines dans le monde) et leurs identités est top secret.